Dom tom : comment gérer sa fiscalisation ?

Image Dom tom : comment gérer sa fiscalisation ?

Gérer sa fiscalisation n'est pas une évidence lorsqu'on habite dans un pays où les prélèvements obligatoires sont importants. Jongler entre les avis d'imposition et les niches fiscales n'est pas facile. Il faut donc bien organiser son système de fiscalisation. Mais comment le faire ?

Simuler sa fiscalisation

La meilleure façon de gérer sa fiscalité quand on habite dans les Dom-tom ou dans d'autres régions du monde est la simulation. Il s'agit d'anticiper les sommes prélevées sur votre compte bancaire en calculant les impôts dus à l'administration fiscale à l'avance. Vous pouvez le faire sur un simple document Excel ou sur un autre support adapté, ce qui permet de voir le montant de son impôt sur le revenu. Il convient de simuler la totalité des impôts dus en additionnant tous les prélèvements obligatoires.

Simuler sa fiscalisation est aussi possible sur les plateformes dédiées sur internet. Le prélèvement à la source a favorisé le développement de ces sites qui proposent une simulation en une minute de vos impôts. Vous bénéficiez également de calculs 100% vérifiés et d'un service entièrement gratuit. Pour vous éclairer sur votre situation, un expert de ces sites peut même vous appeler en cas de nécessité.

Assimiler les dates de déclaration et de revenus

Assurer la gestion optimale de vos impôts est nécessaire si vous résidez dans les Dom-tom. Cela consiste à prendre en considération les différentes dates fiscales en vigueur. Il faut à tout prix enregistrer et surtout respecter les échéance de déclaration. En effet, il existe trois catégories de dates suivant trois zones précises selon le numéro de votre département.

Vous devez aussi savoir que l'année 2018 est une année blanche d'un point de vue fiscal. Autrement dit, les contribuables bénéficient de crédit d'impôt sur les salaires et les différentes allocations. La prise en compte de ces données permet de mieux prévoir sa fiscalité, ce qui évite les mauvaises surprises à la réception de l'avis d'imposition. Le non-respect des dates limites de déclaration des revenus donnent la possibilité à l'administration fiscale de prélever des pénalités en plus.

Gérer la défiscalisation

Quand on réside dans les territoires d'outre-mer, on peut bénéficier de plusieurs avantages fiscaux. Il est donc primordial de calculer et d'anticiper la réduction d'impôts afin de confronter le résultat avec celui de l'autorité fiscale. Il est essentiel de garder les documents officiels attestant de l'investissement de défiscalisation dans le cas où l'administration fiscale les réclame. La gestion de la réduction fiscale permet de voir l'impôt dû après enlèvement des sommes gagnées en défiscalisation.

En parallèle, les contribuables doivent suivre les dernières mises à jour des dispositifs de crédits d'impôts afin de bien gérer sa fiscalisation. Vous devez, dans cette situation, vous rendre sur les sites d'informations destinés à la fiscalité. Vous y trouverez les dernières informations concernant les acomptes perçus dans le cadre d'une réduction d'impôts. Il faut de même connaitre le délai et la date de versement du solde de la défiscalisation.

Dans leur processus de réduction fiscale, beaucoup font appel à des entreprises telles qu'ECOFIP qui montent un financement d'investissement de défiscalisation. ECOFIP est le leader du montage en loi Girardin.